Les 3 pédales d'un piano

Piano droit:

La pédale de droite (forte) éloigne les étouffoirs des cordes
qui continuent à vibrer après le relâchement des touches.
Le piano rend un son particulièrement volumineux.

La pédale de gauche (dolce) rapproche les marteaux des cordes
de sorte qu’ils ne frappent plus qu’une ou deux des trois cordes attribuées à chaque note,
avec pour résultat une diminution du volume sonore.

La pédale du milieu (sourdine) atténue l'amplitude du son de manière permanente
en plaçant une bande feutre entre le marteau et les cordes et étouffe le son.


Piano à queue:

La pédale de droite (forte) éloigne les étouffoirs des cordes
qui continuent à vibrer après le relâchement des touches.
Le piano rend un son particulièrement volumineux.

La pédale de gauche (dolce) déplace le clavier et les marteaux
de sorte qu’ils ne frappent plus qu’une ou deux des trois cordes attribuées à chaque note,
avec pour résultat une diminution du volume sonore.

La pédale du milieu (sustain) permet de prolonger
uniquement le son des notes enfoncées au moment de son utilisation,
gardant ainsi levés uniquement les étouffoirs correspondant à celles-ci.